Notre Dame

N_D_de_Chartres
Notre Dame de Chartres

S’il est impossible de ne pas remarquer que les pensées et les prières des Templiers étaient avant tout destinés à la Vierge, (La Sainte Patronne de l’Ordre) il est extrêmement difficile de ne pas établir un lien entre Notre Dame et le gothique. Et si l’art roman fut bénédictin, l’art gothique lui, fut cistercien !

La Vierge Marie est la mère de Jésus, mais est-ce une raison suffisante pour expliquer une telle vénération quasi fusionnelle ? Si le peuple du Moyen-âge semble s’en être contenté, ce ne fut certainement pas le cas des Templiers… Ils connaissaient le culte de la Vierge Noire, la Déesse Mère, Déesse de la terre. Ils connaissaient aussi Marie Madeleine...

Aussi, la vénération des Templiers envers "Leur Dame" n’était pas du à une piété simple et aveugle.

In principio erat verbum… Au commencement était le Verbe… (Évangile de St Jean) qui précisera plus tard : (19, 26-27) : « Voyant ainsi sa mère et près d’elle le disciple qu’il aimait, Jésus dit à sa mère « Femme, voici ton fils ». Il dit ensuite au disciple : « voici ta mère… » L’apôtre nous montre là que Jésus confia sa mère au disciple qui ne pouvait être que le plus accompli et le plus initié d’entre tous…

La Vierge Marie, nous l’avons vu avec le culte des Vierges Noires a peinée pour s’implanter dans le christianisme jusqu’au XI è siècle.

Zélateur incontesté du culte marial, (tous les historiens s’accordent à le reconnaître) St Bernard va favoriser le culte de la Vierge.

Certes, mais de quelle Vierge ?

- « Il ne convient pas que l’épouse du Verbe soit stupide… » Dit Saint Bernard !

Par cette affirmation à peine voilée, Saint Bernard l’initié, nous montre qu’il accédait à d’autres connaissances que celles véhiculées au niveau du vulgaire ! N’a-t-il pas en combattu avec véhémence la notion de l’Immaculée Conception ?

Comment faire coïncider sa dévotion au culte de la Vierge sans rien renier de son initiation celtique ?

Dans un trait de génie, ou une inspiration divine…, il va inventer l’expression : Notre Dame !

744_20vierge_20miraculeuse


Ainsi, le culte de la Vierge Marie habilement rebaptisée Notre Dame va pouvoir se développer dans l’ensemble de la chrétienté, sans que celle-ci ne soupçonne un seul instant que Notre Dame, pour les initiés, désigne en fait la Déesse - Mère d'une part et que d'autre part il n'est pas interdit de penser que derrière Notre Dame soit cachée Marie de Magdala …

L’Ordre du Temple est bien évidemment placé sous la protection de Notre Dame et toutes les Cathédrales construites grâce aux Templiers et qui seront certes dédiées à la Vierge Marie, s’appellent toutes Notre Dame… !


N_D_de_Paris

Notre Dame de Paris


Saint Bernard n’ignore rien de l’histoire de l’église catholique romaine : celle de Pierre.

« Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon église » a dit Jésus.

Sachant que ce dernier le renierait par trois fois, il ne pouvait lui confier que l’aspect matériel de cette mission, l’église des hommes et de leurs faiblesses.

C’est à Jean qu’il a confié sa Mère et les mystères de l’église spirituelle.

Et s’ils vont se mettre au service de l’église de Pierre, et de son représentant le Pape, c’est en réalité l’église secrète de Jean, (celle de Melkisédecq*1 et des initiés) le disciple bien-aimé, l’initié, dont les Templiers vont être les serviteurs zélés… Par l’entremise de Notre Dame que Saint Bernard a toujours considéré comme la médiatrice, l’intermédiaire, le lien entre le sensible et le divin. Le passage obligé pour joindre les lois terrestres aux lois célestes.

Et comment joindre le terrestre au céleste, si ce n’est dans ces extraordinaires constructions, véritables condensés d’ésotérisme et d’alchimie que sont les cathédrales gothiques*2 ?

« La cathédrale est une œuvre totale… l’abrégé le plus savant de la science hermétique »

(Victor Hugo)


N_D_de_Laon

Notre Dame de Laon

Nous avons vu précédemment que la véritable explosion de l’art gothique se situe dès le XI è siècle, des dizaines de cathédrales vont alors surgir de terre, (financées en grande partie par les Templiers) et vont s’ériger majestueusement sur…d’anciens lieux de cultes celtiques et préceltiques pour leur immense majorité !

Parmi toutes les cathédrales :
Amiens – Bayeux – Chartres*3 – Coutances – Evreux – Laon – Noyon – Paris – Reims – Rouen – Senlis, présentent un intérêt particulier… en dehors du fait d’être des « Notre Dame »

constellation_de_la_Vierge


Elles représentent de façon stylisée la constellation de la Vierge ...!

Et à ceux qui rétorqueraient qu’il n’y a pas de notion d’ésotérisme chez les Templier, ni dans leur histoire ni dans les textes d’archives, je ne saurais trop leur recommander d’oser se poser les bonnes questions, et d’ouvrir enfin les yeux.
A vouloir ne traiter que le contexte purement militaire et historique de la milice, on réduit les Templiers à des moines soldats (ce qui est déjà extraordinaire en soi), et on ne peut que passer à côté de leur dimension spirituelle, et de l’héritage grandiose qu’ils nous ont laissé…

Pri_re


*1
: Melkisédecq (Gn 16-17) personnage énigmatique (et pour cause… !) qui apparaît dans la Bible dès la genèse pour n’y réapparaître que de très rares fois.

Melkisédecq, Roi de Salem, qui fournit le pain et le vin… Prêtre du « Très Haut » à qui Abraham en personne donne la dîme de tout ! Et ce, bien sur, bien avant la naissance de Jésus… Mais nous y reviendrons… plus tard !

*2 : le gothique : article en préparation

*3 : nous reviendrons plus tard sur ce bijou d’hermétisme et d’alchimie qu’est la Cathédrale de Chartres.